iot-mobilier-urbain-connecte

Mobilier urbain connecté : comment l’Internet des objets (IoT) s’intègre-t-il dans nos villes ?  

Pour s’adapter à des enjeux économique, sociaux et écologique, nos villes se renouvellent sans cesse. Ainsi, le mobilier urbain se modernise et devient connecté, à l’image de nos vies quotidiennes.

Ville intelligente, écrans tactiles ou bornes de recharge, il n’est pas toujours facile de comprendre en quoi consistent ces évolutions souvent rapides et profondes. Pourtant, elles ont des conséquences directes et concrètes dans notre quotidien. Faisons le tour de la question dans cet article.



Qu’est-ce que l’Internet des objets (IoT pour « internet of things ») ?

L’Internet des objets désigne des objets connectés capables de communiquer les uns avec les autres. Les données produites peuvent ensuite être stockées et traitées.

Le développement de l’IoT a des conséquences pour la gestion des espaces urbains. En effet, les infrastructures connectées sont de plus en plus un élément à prendre en compte dans le développement des smart cities. Ainsi, pour les collectivités, l’IoT est un moyen unique d’améliorer la qualité de certains services.

Dans tous les cas, une étude du Cerema insiste sur l’importance de la transversalité quand il est question d’Internet des objets : tous les acteurs importants (entreprises, recherche, administration, politique) doivent être impliqués.



Comment les collectivités peuvent-elles utiliser l’IoT ?

Le mobilier urbain est aujourd’hui de plus en plus innovant et connecté. Mais connecté à quoi ? Et pourquoi ?

Le mobilier urbain regroupe des équipements très divers, car il désigne l’ensemble des installations publiques qui répondent aux besoins des usagers. Cela peut donc être :

● du mobilier de repos et de convivialité (banc, table, barbecue ou plancha etc.)
● des installations contribuant à la propreté de la ville (poubelles, sanitaires publics, etc.)
● des équipements d’éclairage public
● du matériel d’information et de communication (affichage, kiosques à journaux, etc.)
● des jeux pour enfants
● des objets utiles à la circulation des véhicules (potelets, barrières, range-vélos, etc.)
● etc.

À l’origine, le mobilier urbain était avant tout caractérisé par son aspect pratique. Toutefois, ses usages se diversifient de plus en plus et les nouvelles technologies sont fréquemment utilisées. L’objectif est souvent de concevoir l’espace public comme un lieu d’échanges collaboratifs et de rencontres entre les activités professionnelles, personnelles et sociales.

L’intérêt de l’Internet des objets et de ses réseaux de capteurs, c’est qu’ils donnent des informations utiles, parfois même en temps réel pour optimiser la gestion de l’aménagement urbain et de différents services. Cela peut par exemple être :

● Détecter le niveau de remplissage des poubelles pour optimiser leur ramassage et la gestion des déchets
● Adapter l’éclairage aux conditions d’environnement, pour réaliser des économies d’énergie tout en garantissant la sécurité des usagers
● Suivre l’affluence des véhicules et des piétons pour optimiser la circulation, voire diffuser des messages d’alerte en cas d’embouteillages ou d’accidents
● Gérer le nombre et la localisation des places de parking disponibles dans la ville

L’utilisation des données collectées grâce à ces équipements connectés permet de mieux comprendre les usages des habitants et d’anticiper le renouvellement de la gestion des services publics. Par conséquent, la prise de décisions est facilitée et les diverses mesures prises s’adaptent davantage aux enjeux et aux besoins réels des citoyens. Ainsi, selon une étude d’Aruba, les avantages principaux de l’IoT sont aujourd’hui l’augmentation des possibilités d’innovation (81%) et l’amélioration des rendements (77%).

De plus, dans un contexte de prise de conscience écologique, l’IoT peut se révéler être un véritable atout pour les collectivités et la ville de demain. En effet, il peut permettre d’optimiser la consommation énergétique à différents niveaux (éclairage extérieur, mais également à l’intérieur des bâtiments).



Comment concilier mobilier connecté et sécurité des données ?

L’utilisation de l’Internet des objets pose nécessairement la question de l’utilisation et de la sécurisation des données.

La sécurité des données et le respect de la vie privée doivent d’abord être pris en compte dès la conception de l’objet. On parle alors de « security by design ».

Ensuite, il est important d’adopter plusieurs bonnes pratiques :

● Ne collecter que les données dont on a vraiment besoin
● Se former continuellement pour s’adapter aux évolutions des besoins des utilisateurs et des technologies, afin d’anticiper au mieux les futures attaques
● Garantir la transparence auprès des usagers, pour qu’il se sente en confiance

Respecter ces bonnes pratiques permet de garantir un environnement de confiance, favorable au développement du mobilier urbain connecté au sein des collectivités.

Par conséquent, quand il est bien utilisé, l’IoT s’avère être une véritable opportunité pour les collectivités locales, quelle que soit leur taille. Ainsi, selon l’étude d’Aruba, à l’avenir l’IoT va nous permettre de :

● Réaliser des économies
● Améliorer l’utilisation des actifs et de l’équipement
● Mieux collaborer au sein des services



Vous êtes intéressé par l’installation de mobilier urbain connecté dans votre ville ? Pourquoi ne pas commencer par un banc design et écologique ou une plancha électrique ? Nos bancs intelligents offrent de nombreux services, comme des stations de recharge alimentées par l’énergie solaire ou une connexion Wi-Fi.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à contacter un de nos experts.

banc-urbain-intelligent-connecte